Manatee

Jeudi soir, la tournée de quelques bars parisiens avec Gab et des amies à lui (oui Gab est toujours entouré de filles c’est un fait ne me demandez pas pourquoi c’est comme ça, un peu comme le beurre salé avec les tartines ou Charlie et ses drôles de dames mais je m’égare reprenons).

Donc on se pose un moment en soirée à l’International, un bar sympatoche dans le 11eme entre Courrones et Parmentier avec une cave en sous-sol qui sert de salle de concert. Au passage si vous voulez jeter un œil la programmation il y a du bon son allez faire un tour sur leur site http://www.linternational.fr/

On boit un coup à l’étage et on descend vers 21h histoire de voir le concert de la soirée, un groupe qu’on annonce psyché folk du nom de Manatee. Allons voir ce que ca donne avant de changer de bar (on finira la soirée vers minuit dans mon QG Le troll café vers Ledru Rollin).

Et la pan dans ta face une grosse claque musicale, j’ai rarement des coups de cœurs pour des artistes inconnus découvert au hasard, cela m’est arrivé que deux fois en dix ans. A l’époque pour Hederos & Hellberg et Sophie Moleta .

On s’attendait a écouter du psyché folk et on se retrouve entre un mélange hybride pop electro et rock psyché assez étrange et passé la 1ere chanson on est accro, Gab et moi on se regarde et tout de suite on pense à des influences rock indé comme Arcade Fire et Band of Horses.

Ils sont assez inclassables, parfois le coté electro prend le dessus sur le rock et on tombe sur des influences comme les Ting Tings pour la touche pop electro.

Je ne suis pas un fan d’electro à la base donc je ne pensais pas accrocher plus que ca mais les chansons s’enchainent et j’apprécie de plus en plus leur musique, surtout je remarque la qualité des arrangements tout est impeccable alors qu’ils ont à peine un an d’existence.

On voit qu’il y a beaucoup de travail et de répétitions pour arriver à ce niveau en live, les accords et les mélodies sont superbes et la chanteuse Charlotte avec sa voix et sa posture sur scène me fait beaucoup penser à Feist.

Les Manatee sont trois, Charlotte au chant et au mixage, Max le guitariste et Tiphaine aux percus, le trio Manatee est très marqué par la mouvance Animal Collective, un groupe de rock expérimental formé à New York combinant psyché folk et influences noisy.

Le trio a vraiment tout compris de l’équilibre entre les harmonies, portées par la voix de Charlotte (Björk sans vocalises), bruissements organiques, guitares en ponctuations et rythmiques euphoriques.

Ils sont devenus les protégés du Cargö de Caen un lieu qui propose des salles de concert, des résidences d’artistes avec des studios de répétition, de production et d’enregistrement et qui organise le Nördik Impakt un important festival de culture électronique qui se déroule tous les ans à Caen.

Les trois Caennais ont joué au Nördik Impakt et aux Trans Musicales de Rennes 2010, donnant un concert très remarqué et ils viennent de sortir leur premier EP quatre titres « Like A Small Animal » dont je me suis empressé d’acheter un exemplaire pour l’écouter directement une fois arrivé à la maison.

Vous pouvez d’ailleurs écouter ces 4 titres sur leur page :

http://www.myspace.com/mymanatees

Admiral Fallow

Admiral Fallow (anciennement Brother Louis Collective jusqu’en 2010) est un groupe de pop folk écossais formé en 2007 par Louis Abbott.

Le groupe est fortement Influencé par des artistes comme Tom Waits, Elbow, Low, Midlake, King Creosote et Bruce Springsteen.

Admiral Fallow est un groupe orchestre : une clarinette, une flute, une contrebasse, une guitare acoustique et quatre vocalistes pour une line-up inhabituelle dans un groupe de folk.

Leur premier album « Boots Met My Face » est sorti en 2009 et produit par Paul Savage, ingénieur du son et producteur connu pour son travail avec le groupe écossais The Delgados et surtout Franz Ferdinand, Mogwai et Teenage Fanclub.

Louis Abbott décrit « Boots Met My Face » comme un album souvenir :

« Toutes les chansons racontent le premier chapitre de ma vie, que ce soit des souvenirs à l’école ou taper dans un ballon avec mes copains d’enfance. Toutes les chansons sont tirées de faits réels. Il n’y a pas de fiction. Je n’invente pas des histoires ou des personnages pour chercher à émouvoir. Ce sont des chansons sur des amis et la famille ainsi que pas mal d’auto-évaluation. »

L’album sort en avril 2010 sur le label Lo-Five Records, plébiscité comme album de la semaine par le Daily Record et le Sunday Mail et obtient 4 étoiles par le magazine écossais The List.

Le groupe tourne en 1ere partie de Guillemots en Écosse ce qui accroit leur réputation, leurs performances sur scène suscitent l’intérêt c’est ainsi qu’ils font leur seconde apparition au Festival Connect durant l’été 2008.

Le succès grandissant ils participent en tant que tête d’affiche en juillet 2009 au festival T in the Park.

Ils font la tournée des festivals au Royaume-Uni durant l’année 2010 incluant une tournée d’été sur leurs terres d’Écosse aux cotés de King Creosote, Adem, Silver Columns et Paolo Nutini.

Le groupe fini la tournée en jouant un concert intimiste au Loopallu Festival qui marque les esprits.

The Hit Fiche, un journal musical indépendant les récompensera en ces termes élogieux :

« Le prix de la meilleur révélation que nous avons vu en concert est décerné à Admiral Fallow pour leur excellente performance. Nous nous attendons à ce qu’ils deviennent très grands. Mené par l’étoile engageante et captivante qu’est le chanteur Louis Abbott, la bande de 6 aura bientôt le monde à ses pieds. »

Pour ma part c’est un vrai coup de cœur et je pense que le talent est là, alors je ne me fais pas d’inquiétudes pour leur future carrière, je sais que l’on entendra bientôt parler d’eux dans nos contrées.

En bonus : Subbuteo