M83

M83 est un groupe de musique électronique français.

Fondé en 1999 et originaire d’Antibes, il est composé à l’origine de Anthony Gonzalez et Nicolas Fromageau.

Leur nom provient de la galaxie M83, qui suggère l’immensité spatiale qu’ils tentent de suggérer à leur musique.  Et à l’instar de la scène électro française ils deviennent rapidement très populaire aux États-Unis.

Au printemps 2001, M83 enregistre un premier album éponyme.

Ils rencontrent un succès critique international avec leur deuxième album intitulé Dead Cities, Red Seas & Lost Ghosts, sorti au printemps 2003.

À l’issue de leur tournée mondiale qui accompagne la sortie de l’album, Nicolas Fromageau quitte le groupe.

Anthony Gonzalez retourne en studio pour enregistrer le troisième album intitulé Before the Dawn Heals Us, sorti en janvier 2005.

La même année, M83 réalise un remix des titres Protège-Moi de Placebo, Black Cherry de Goldfrapp et Suffer Well de Depeche Mode .

En 2006, après la tournée aux États-Unis pour la sortie de Before the Dawn Heals Us, Anthony Gonzalez enregistre une collection de titres dans une veine plus Ambient.

Le cinquième album, Saturdays = Youth sort en avril 2008. La tonalité de l’album est clairement influencée par les années 1980. Le titre We Own The Sky sera choisi pour ouvrir le film de snowboard That’s It That’s All.

En 2008 et 2009, M83 fait une tournée mondiale, les conduisant à assurer les premières parties de groupes tels que les Kings of Leon pour leur tournée britannique, The Killers pour leur tournée aux Etats-Unis et Depeche Mode pour leur tournée en Italie, Allemagne et France.

Le virage américain de M83 est confirmé en janvier 2010 par le déménagement d’Anthony Gonzalez à Los Angeles. Certaines chansons du groupe sont choisies pour intégrer la bande originale du film L’Autre Monde.

Pour ma part, j’ai découvert ce groupe avec leur dernier album Hurry Up We’re Dreaming sorti en 2011.

Dès l’écoute des morceaux Réunion, Midnight City et Wait j’ai été conquis. Un vrai coup de coeur à l’écoute de l’album.

On pense beaucoup à la musique de MGMT et The Naked and Famous,  ainsi qu’aux balades mélancoliques de Mogwai et Band of Horses.

A grands renforts de synthés, ils nous embarquent à bord de leur soucoupe volante, pour un voyage intersidéral dans lequel nous traversons une musique cosmique avec une multitude d’étoiles mélodiques.

En bonus : Une ballade enivrante  Wait.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s