David Ford

Ma découverte musicale du jour est un songwriter anglais qui se nomme David Ford que j’ai découvert grâce à cette vieille crapule de Jean-Luc .

David Ford a joué dans plusieurs groupes locaux de Eastbourne avant de participer à la formation de Beachy Head qui deviendra par la suite le groupe Easyworld.

En 2004, le groupe se sépare et il commence sa carrière solo par une tournée de concerts plutôt intimistes et sort son 1er album l’année d’après « I Sincerely Apologise For All The Trouble I’ve Caused » (2005) qui contient notamment le premier single et très bonne chanson « State of the Union ».

Il enchaîne alors les tournées en faisant les premières parties de groupes et artistes comme Starsailor, KT Tunstall, Richard Ashcroft, Elvis Costello et surtout accompagne Suzanne Vega sur toute sa tournée au Royaume-Uni. Plutôt pas mal pour lancer sa carrière et se faire un nom dans le milieu.

Par la suite, il sortira deux nouveaux albums « Songs for the Road » (2007) et « Let The Hard Times Roll » (2010) avant d’enregistrer le 13 Mai 2011 son premier album live à New-York City dans la salle Le Poisson Rouge à Manhattan.

Cet album live est sorti début septembre et mixé par les soins de l’ingénieur du son James Brown qui a notamment travaillé sur les albums des Foo Fighters et des Arctic Monkeys.

J’ai un coup de coeur pour l’album New-York City Live alors je vous conseille de l’écouter gratuitement sur Spotify en cliquant sur ce lien avec une mention spéciale à la version de 7 minutes de « State of the Union ».

David Ford a la particularité de jouer quasiment de tous les instruments tout seul sur ses disques et d’utiliser des boucles en live durant les morceaux et pour vous donner un avant-goût de sa musique voici une autre version live.

11 réflexions sur “David Ford

  1. Comment ça se fait que je ne reçois plus les alertes quand tu postes quelque chose de nouveau sur ton blog, vieux truand???

    Surtout quand c’est un de mes découvertes que tu parasites! :-p

      • Mouais, c’est ça…

        En tout cas, très bon article, bien documenté, je dois m’incliner (mais n’en profites pas)… à part la date de l’enregistrement de l’album live… en 2001, pourquoi pas 1991, tant que tu y es?

        Côté vidéo, tu aurais pu mettre sa reprise de Round here, tout seul avec ses boucles, au lieu de fainéantement pomper celle que je venais juste de poster (certes, elle est excellente).

        Au fait, le commentaire « Easyworld on s’en fout » sur mon blog, je viens de me rendre compte que finalement, tu as peut-être un peu d’humour.

        Et puis, tu vas te décider à changer un peu le thème de ton blog, non? Tu sais, sur WordPress, il y a plein d’options sympas!

      • Bien sur que j’ai de l’humour je suis un troll c’est tout et toi tu es un vieux réactionnaire :p

        Merci pour la date je viens de corriger ca !

        Pour le thème non j’aime bien celui la et j’en ai pas trouver d’autres qui me plaisent et puis il y a de la neige pour nowel !

  2. Sur le mien aussi, il y a de la neige, et il est autrement moins austère que le tien!
    Bon, on va dire que pour Easyworld, tu as trouvé une des deux raisons, mais il y en a une autre.

  3. Pour revenir à David Ford, et à la fabuleuse version live de State of the Union, je ne sais pas si ça te fait comme moi, mais je la trouve irresistible mais à la fois presque insupportable à la fin avec un nombre de couches de boucles impressionnant… C’est apocalyptique, ça arrive de partout, oppressant mais hypnotisant à la fois…

    J’adore l’écouter à fond, rien que pour ce côté dérangeant/irritant à la fin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s