The National

Formés à New-York à la fin des années 90, The National est fondé par les frères Devendorf et Dessner rejoint par leur ami Matt Berninger, trentenaires bien accomplis qui décident de quitter leurs jobs respectifs pour se lancer dans le projet.

Avec un premier album encore brouillon, le groupe parvient tout de même à infiltrer le milieu rock new-yorkais, côtoyant les Tindersticks ou Interpol.

Leur second album Sad Songs For Dirty Lovers se fait remarquer par la critique et énonce l’univers sombre et dépréciatif de The National qu’ils allaient découler tout au long de leur discographie.

Alligator sorti en 2005 leur assurera un succès plus populaire cette fois-ci avec toujours cette formule rock à la fois enlevée et posée.

En 2007, sort l’album Boxer et se place dans la lignée du précédent dont le morceau Fake Empire est extrait dans la vidéo ci-dessous.

Bonne écoute !

2 réflexions sur “The National

    • Tu m’étonnes un label indépendant avec des artistes comme Beirut, Frank Black, The Pixies, The Breeders, Hans Zimmer, Lisa Gerrard ca fait du beau monde. :’)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s